Le renard de Morlange

 

Dans un village de Lorraine, Morlange, vivait un sire cruel et vaniteux. Il se nommait Renaud. Il était méchant avec tout le monde, même avec sa femme qui avait peur de lui. Il était fier et ne reculait devant rien.

Un jour, alors qu'il surveillait ses hommes, il décida de se promener dans la forêt, où il découvrit une cabane. Devant celle-ci se trouvait un ermite . Fâché, Renaud lui demanda ce qu'il faisait sur ses terres sans sa permission . Le vieil homme lui ordonna de faire pénitence, sinon il serait châtié . Le seigneur ne l'ayant pas cru et étant trop fier pour cela le battit en le traitant d'effronté . Enervé, l'ermite lui annonça que tous les soirs de pleine lune il se transformerait en renard, et ce jusqu'à ce qu'il se repente. Après cela, il disparut brusquement sans laisser de traces . Le sire, effrayé, s'enfuit sur son cheval .

Une semaine plus tard, un soir de pleine lune, le comte, atteint d'une migraine folle, sortit espérant que l'air lui ferait du bien .Une force l'attira brusquement jusqu'à le source de la Lanterne . Il s'y baigna et fut transformé en renard; il erra sous cette forme jusqu'au matin comme le lui avait prédit l'ermite.

Un autre soir, Mathilde, sa femme le suivit . Quand elle le vit disparaître, elle pensa immédiatement au sort qui lui était arrivé . Folle d'inquiétude, elle s'enfuit en prenant les précieux habits que son mari avait laissés au bord. Quand vint l'heure pour Renaud-renard de reprendre sa forme humaine, il fut saisi de vertiges et de panique : s'il ne retrouvait pas ses vêtements ce soir de pleine lune, avant le lever du soleil, il serait condamné à rester renard pour toujours .

Suite