Accueil    »   Éducation à la citoyenneté    »   La sanction éducative   

[ CASNAV-CAREP de Nancy-Metz ]

Éducation à la citoyenneté

La sanction éducative

Mise à jour : mai 2007

Pourquoi parler de la sanction ?


1 -  Raison institutionnelle

Dysfonctionnements rapportés par les sociologues :

2 - Raison sociopolitique

Modification (et non “crise”) de la légitimité de l'école.

Exemple : qu'est-ce que le règlement intérieur ? comment l'école fonctionne-t-elle ? La légitimité de l'école est une légitimité mixte : institutionnelle et fonctionnelle.


3 - Raison théorique

Crise du référent théorique.

 

4 - Raison pratique

Nous ne savons pas sanctionner.

Réconcilier éducation et sanction (il n'y a pas antinomie)

Montrer que la sanction peut être un moment positif du processus éducatif.

Qu'est-ce qu'une sanction éducative ?


Quel fondement ?

- Dans l'ordre de la morale, il n'y a pas de sanction. Quand on transgresse une règle, il n'y a pas de rétribution. La morale ignore le principe de rétribution. Il est tout à fait faux de croire que la morale est là pour punir ou pour réprimer. Du point de vue de la morale, le délinquant n'est pas quelqu'un à punir mais à plaindre.

- Cela signifie que si l'on veut fonder la sanction, il faut la ramener dans son bon espace — un espace marqué au sceau du droit —, et admettre la double présupposition qui fonde le droit.

On ne peut punir que dans un espace qui est marqué au sceau du droit, c'est-à-dire qui explicite, à la fois les droits, les interdits et les obligations.


Quelle(s) fin(s) ?

Sanctionner de manière éducative, c'est poursuivre trois finalités d'égale dignité :

Caractéristiques d'une sanction éducative


1. Une sanction éducative s'adresse à un sujet

Cela veut déjà dire qu'elle s'adresse à un individu. Pas de sanction collective sans garantie sur la culpabilité de chacun des membres du groupe.
Cela veut dire essentiellement deux exigences :

 

2. La sanction porte sur des actes

- On sanctionne des actes, pas une personne. On sanctionne un vol, pas un voleur.
- Distinguer le « faire »  et « l'être » : on est toujours plus riche que son faire. Ce principe est un principe.
fleche  Il n'y a pas d'indignité à punir un acte ; il y a une indignité à punir une personne.

 

3. La sanction apparaît comme la privation d'un droit

Il faut passer d'une conception théologique de la loi (la loi = la limite qui m'embête) à une conception juridique (la loi = quelque chose qui me relie aux autres).

Exemple 1  : Si je ne sors pas avec ma mitraillette, c'est pour permettre aux autres de sortir sans se faire tirer dessus.

Exemple 2  : Le règlement intérieur est essentiel pour fonder les droits et les devoirs. Il n'est pas une liste de : « Tu dois... il faut ». Il comprend deux pôles : celui des interdits et celui des licences. [NB : interdire= se dire entre nous / inter-dit]

La sanction, c'est la privation d'une joie de vivre avec les autres, d'être avec les autres à un moment donné. La sanction n'humilie pas, elle frustre (cf. chez St Benoît : le moine vient à la chapelle, une heure après les autres).
Il y a peut-être un usage éducatif de la honte.

fleche  Penser l'exclusion dans un rapport au temps (punir = « mettre dans un autre temps ») et non pas dans un rapport d'espace (punir ce n'est pas « mettre en dehors de l'établissement ou de la classe »).

 

4. La sanction peut s'accompagner d'une procédure réparatoire

- La sanction ne doit pas être pure passivité : il s'agit de transformer une posture passive en un effort.

- La sanction doit se situer dans une logique de socialisation : réparer à quelqu'un pour se réparer soi-même. (Réparer / se réparer : c'est une dialectique silencieuse). Il s'agit d'arriver à se pardonner à soi, tout en étant pardonné par l'autre.

Conclusion

Comment définir une sanction éducative ?

- C'est une occasion de rappeler à un jeune quelque chose à quoi on tient dans une communauté.

- C'est une réponse :

fleche  Aujourd'hui, on est au milieu du gué : ne pas abandonner la sanction, mais ne pas punir à tort et à travers avec les vieilles méthodes.

fleche  Sanctionner, oui ; mais de manière éducative.

Centre académique pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage
Centre académique de ressources pour l'éducation prioritaire
Rectorat Nancy-Metz (site Saurupt) 28, rue de Saurupt, 54000 Nancy
Tél : 03 83 86 27 33 - Fax : 03 83 86 27 14 - Mél :
|     |