Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2016 > Novembre

Cérémonie des lauréats E-Fran

6 décembre 2016
01.jpg

01.jpg

Le recteur Marie Reynier s’est rendue à la cérémonie organisée en l’honneur des lauréats e-FRAN vendredi 25 novembre à la présidence de l’université de Lorraine à Nancy. Le lancement de l'appel à projets e-FRAN, en octobre 2015, contribue à identifier les effets, positifs et négatifs, de l'utilisation du numérique dans les pratiques d'enseignement et d'apprentissage.
Les projets e-FRAN expérimentent de nouvelles manières d'enseigner et d'apprendre à partir de dispositifs pédagogiques et numériques innovants dans un cadre scientifique rigoureux. Déployés à l'échelle des territoires, ces projets ont pour ambition de produire des repères et des méthodes pour agir et de les diffuser largement.

Les projets portés par l’université de Lorraine et mis à l’honneur lors de cette cérémonie sont au nombre de 3.

Le projet METAL (Modèles et traces au service de l’apprentissage des langues) est porté par le LORIA (Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications). Le projet METAL se propose de participer à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage et au développement de la maîtrise des langues par les élèves, en développant des outils personnalisés et innovants adaptés aux besoins et aux rythmes de chaque apprenant.

Le projet e-TAC (Conception participative et évaluation d’interfaces tangibles et augmentées pour l’apprentissage collaboratif) est piloté par l’équipe interdisciplinaire du laboratoire PErSEUs (Psychologie ergonomique et sociale pour l'expérience utilisateurs). E-TAC vise à co-concevoir (avec les élèves et enseignants) et évaluer en contexte scolaire des interfaces numériques tangibles et augmentées favorables aux apprentissages collaboratifs.

Enfin, l’objectif principal du projet LINUMEN est de concevoir un dispositif numérique permettant de développer et de renforcer les compétences liées à la littératie et à la numératie émergentes (LNE) chez les enfants d’âge préscolaire. En différenciant les parcours des élèves en LNE, ce dispositif devrait permettre de réduire les inégalités cognitives liées à l’origine sociale des élèves et donc de favoriser l’accrochage scolaire précoce.


mise à jour le 6 décembre 2016