Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2015 > Juin

Cité scolaire Pierre et Marie Curie de Neufchâteau : « Le décrochage n’est pas une fatalité »

5 juin 2015
ARt_decro.png

ARt_decro.png

Dans le cadre de la Semaine de la persévérance, inscrite dans le plan national « Tous mobilisés pour vaincre le décrochage », une journée appelée « Le décrochage n’est pas une fatalité » s’est tenue vendredi 26 mai dernier, à la cité scolaire Pierre et Marie Curie de Neufchâteau.
Elus, représentants du système éducatif (Éducation nationale, enseignements agricole, CFA) et de structures socio-économiques, directeurs de CIO, responsables de plateformes de soutien et d'appui aux jeunes décrocheurs, animateurs des commissions FOQUALE des Vosges, parents d’élèves : de nombreux participants se sont rassemblés pour l’occasion démontrant la capacité de mobilisation de l'ensemble des acteurs éducatifs.

En présence de Madame Lambert, Sous-préfète de l’arrondissement de Neufchâteau, Léon Folk, IA-DASEN des Vosges, a réaffirmé le défi majeur que représente le décrochage scolaire pour notre système éducatif. Tous les intervenants ont rappelé l'importance de la qualification dans l’insertion professionnelle.

Deux tables rondes se sont succédées :

  • La première était consacrée à la prévention et à la prise en charge des jeunes en situation de décrochage dans les établissements scolaires. Cette thématique était illustrée par des actions menées dans les établissements scolaires du district : groupe de prévention du décrochage scolaire (GPDS), action de médiation personnalisée à la cité scolaire de Neufchâteau, accompagnements pluriels au lycée agricole de Mirecourt.
  • La seconde traitait de l'accompagnement des jeunes par les conseillers d'orientation-psychologues et du raccrochage. Elle mettait en perspective la multiplicité des solutions (Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP), École de la deuxième chance (E2C), Etablissement public d'insertion par le défense (Epide), Jeunes prêts à bosser (JPAB), la garantie jeunes, le contrat d’avenir) associées à  la nécessité des partenariats dans la construction d’un nouveau parcours de réussite. Des témoignages de jeunes en situation de raccrochage sont venus étayer cette présentation.

mise à jour le 3 septembre 2015