Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2017 > Mars

Expérimentation du lycée 4.0 : les 50 établissements choisis

5 avril 2017
45.jpg

45.jpg

Marie Reynier, rectrice de la région académique Grand Est, rectrice de l’académie de Nancy-Metz, et Philippe Richert, président de la Région Grand Est, ont présenté les 50 lycées choisis pour expérimenter dès la rentrée 2017 le lycée connecté, lors de la conférence de presse qui s’est tenue mercredi 22 mars 2017 à Châlons-en-Champagne.
La séance s’est tenue en présence d’Hélène Insel, rectrice de l’académie de Reims, Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Strasbourg, Mathieu Jeandron, directeur du numérique pour l’Éducation, Atissar Hibour, présidente de la Commission Lycées-Apprentissage et Cédric Chevalier, président de la Commission Jeunesse de la Région Grand Est.

D’ici 4 ans, tous les lycées du Grand Est seront connectés, apportant aux élèves, comme aux équipes éducatives des outils répondant aux enjeux pédagogiques de notre époque. Dès la rentrée 2017, 50 lycées pilotes vont pouvoir expérimenter l’offre numérique globale qui remplacera les manuels scolaires. Bien plus qu’un livre numérique, il s’agit d’un ensemble d’outils et de ressources mis à disposition des élèves et des professeurs dans les établissements, à domicile ou accessibles sur un ordinateur portable ou une tablette.

Les lycées retenus vont s’engager dans une démarche pédagogique ambitieuse, la diffusion des usages du numérique dans l’enseignement constituant un puissant levier de modernisation, d’innovation pédagogique et de démocratisation du système scolaire.

Dans les semaines à venir, d’importants travaux de modernisation des réseaux seront mis en oeuvre dans les 50 lycées pilotes, notamment par le déploiement du Wifi et des équipements informatiques.

Pas moins de 101 lycées ont répondu à l’appel à projets  lancé par la Région en janvier dernier. Les 50 établissements ont été retenus en concertation avec les trois académies selon une grille d’analyse qui reposait sur des critères territoriaux et socio-économiques et liés au projet d’établissement.


mise à jour le 5 avril 2017