Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2014 > Avril

IUT de Saint-Dié-des-Vosges : une vidéo des travaux de 120 établissements

25 avril 2014
actu.jpg

actu.jpg

Dans le cadre du projet académique de Commémoration de la Première Guerre mondiale, une équipe d'étudiants de l'IUT de Saint-Dié-des-Vosges a réalisé une vidéo durant toute l'année scolaire montrant les élèves de l'académie travaillant à la commémoration. En présence de Béatrice Gille, Rectrice de l’académie de Nancy-Metz, ce film a été présenté en avant-première vendredi 25 avril 2014 au musée Pierre Noël de Saint-Dié-des-Vosges.
Labellisé au niveau national par la Mission du centenaire, le projet académique de commémoration de la Première Guerre mondiale intitulé : « La guerre d’il y a cent ans : traces, mémoires, frontières » a vocation à englober et fédérer toutes les initiatives pédagogiques se déroulant dans l’académie. Il mobilise 120 établissements dans des projets pluridisciplinaires durant l’année 2013-2014. Réalisations artistiques, littéraires, historiques : de l’école primaire au lycée, les professeurs amènent les élèves à questionner la notion de mémoire en croisant différentes disciplines comme l’histoire, mais aussi le français, les arts plastiques, la technologie, l’éducation physique et sportive…
 
La réalisation de cette vidéo se trouve au cœur du projet académique. Elle s’est déroulée sur plusieurs mois durant lesquels Justine, Marie-Lorraine, Floriane, et Maxime, étudiants à l'IUT de Saint-Dié-des Vosges en licence ATC (parcours Technique, Création et Communication audiovisuelles appliquées au multimédia et à la télévision) de l'université de Lorraine, ont suivi 5 établissements : une école primaire, 3 collèges et un lycée. Le film montre, non pas essentiellement les productions des élèves mais ceux-ci en train d’y travailler afin de valoriser l’implication des élèves et de leurs professeurs et l’impact pédagogique de ce travail. Tour à tour monteur, ingénieur du son, cadreur ou interviewer : l’équipe étudiante a entièrement réalisé ce film de 26 minutes sous la responsabilité pédagogique de Daniel Schmitt et Jonathan Weber, MCF à l'IUT de Saint-Dié-des-Vosges. 

La projection du film en avant-première

Durant son discours introductif, la rectrice a souligné l’intérêt que suscite la commémoration de la Première Guerre mondiale. Et d’ajouter que la commémoration est construite avec la région sarroise dans un triple objectif : 
  • Rendre hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale,
  • Commémorer la réconciliation franco-allemande,
  • Mettre en lumière la volonté des jeunes générations de construire un avenir commun. 
Elle a enfin remercié l’investissement des élèves, étudiants, enseignants, IA-IPR et membres de la communauté éducative, dans les projets portés à l’écran et tous les projets de cette commémoration. 
 


Les étudiants ont expliqué leur démarche de travail, leur projet et répondu aux questions de la salle.
 
Les étudiants expliquent leur projet :

« Notre documentaire "La Première Guerre mondiale : traces, mémoires, frontières" présente les projets de cinq établissements, révélateurs du travail mené dans les 120 projets de l’académie. Nous sommes partis à la rencontre des élèves et des professeurs, acteurs de ce projet.
De la construction d’une cabane à  un travail photographique, en passant par la danse, la diversité des réalisations est liée au croisement des disciplines mêlées à ces projets. Au cours de notre voyage, nous avons rencontré des élèves impliqués. Chacun a apporté sa contribution personnelle pour faire grandir le projet. Ceux-ci ont recherché dans la mémoire des familles, des lieux, des objets, le souvenir de ce conflit mondial et se sont questionnés sur l’engagement de chacun pour la paix. Ce travail montre qu’il est possible d’aborder la commémoration de la Première Guerre mondiale de façon significative pour des élèves d’aujourd’hui, tout en respectant la mémoire de ce conflit.
 »
 

 

Bande-annonce du film réalisé par les étudiants.



Tournage de la vidéo.


Le projet académique de commémoration

Il mobilise 120 établissements dans des projets pluridisciplinaires :
  • 44 établissements pour des projets de niveau 1 (réalisation de cartes portant toute conception graphique, photographique et littéraire sur le thème académique) ;
  • 61 établissements sur des projets de niveau 2 (projets plus ambitieux de toute nature - exposition, publication, spectacle vivant, vidéo - sur le thème académique).
Ce sont certains de ces projets de niveau 2 qui ont été proposés à la labellisation nationale. Lors de la première vague de labellisation, 21 projets sur les 26 proposés ont obtenu le label national et figurent dans l'annuaire officiel du centenaire. Lors de la seconde vague de labellisation nationale, le Comité académique a proposé à la labellisation nationale 14 nouveaux projets, 11 ont été labellisés. Parmi les 21 projets labellisés lors de la première vague, 12 ont fait une demande de financement auprès de la Mission centenaire, 10 ont obtenu ce financement. Le seconde vague de demande de financement est en cours.
  • 15 projets de niveau 3 : ce sont des ateliers de pratiques artistiques et culturelles sur le thème académique. 

mise à jour le 12 mars 2015