Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2019 > Février

Lutte contre le décrochage scolaire : les dispositifs du lycée Paul-Louis Cyfflé

27 février 2019
33.jpg

33.jpg

Mercredi 27 février 2019, la rectrice Florence Robine a rencontré les équipes du lycée Paul-Louis Cyfflé de Nancy (54) au sujet de la lutte contre le décrochage scolaire et du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) mis en place dans l’établissement. A cette occasion, des élèves et des anciens élèves du dispositif ont témoigné de leur expérience et de leur parcours.
Le DAIP s’adresse à des jeunes de plus de 16 ans qui sont sortis du système scolaire sans qualifications ou qui sont déscolarisés. L’objectif est de les soutenir et de les accompagner, de leur redonner confiance en eux et de les préparer à l’insertion professionnelle et à la poursuite d’études. 

Il s’agit d’offrir à un maximum de jeunes la possibilité de construire un projet professionnel réaliste et d’obtenir une solution qualifiante par le biais d’un retour scolaire ou par la voie de l’apprentissage.
 
Le DAIP du lycée Paul Louis Cyfflé a accueilli 76 élèves pendant l'année scolaire 2016/2017, 73.7% d’entre eux ont trouvé une solution à l'issue du dispositif et 55.3% ont repris une formation dont 38% sous statut scolaire.
 
Autre dispositif de lutte contre le décrochage scolaire
L’établissement propose également un autre dispositif de lutte contre le décrochage scolaire : le service d’accrochage scolaire (SAS Pro). Le SAS Pro s’adresse à des élèves de 3ème et 2nde générale et technologique sans solution d’orientation à la rentrée de septembre et toujours candidats pour intégrer un lycée professionnel ou à des élèves de moins de 16 ans sans affectation. 
 
Le dispositif SAS Pro permet d’assurer une continuité pédagogique, le temps que les élèves soient affectés dans un établissement. Les jeunes bénéficient ainsi de cours d’enseignement général et d’un accompagnement à la construction d’un projet professionnel.
 
L’objectif est de confirmer leur choix d’orientation et de soutenir les élèves fragiles pour éviter qu’ils décrochent du système scolaire.
 
Le taux moyen d'affectation à l'issue du dispositif sur les 3 dernières années est de 98.8%. En 2018-2019, 64% des élèves ont trouvé leur place dans un établissement et 44.8% poursuivent leur scolarité au DAIP.
 

mise à jour le 19 mars 2019