Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2015 > Février

Première unité d’enseignement en maternelle pour élèves autistes en Lorraine

3 février 2015
slide.jpg

slide.jpg

Vendredi 30 janvier 2015, Gilles Pécout, recteur de l’académie de Nancy-Metz, François Conraux, président de l’Association Vosgienne pour la Sauvegarde de l'Enfance, de l'Adolescence et des Adultes (AVSEA), Marie-Hélène Maître, directrice générale adjointe de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Lorraine, et Michel Heinrich, député-maire d’Epinal, ont formalisé leur partenariat relatif à la création de l’unité d’enseignement pour élèves autistes implantée à l’école Paul-Emile Victor d’Epinal.
C’est au sein de l’école Paul-Emile Victor d’Epinal que les 4 signataires de cette convention se sont réunis vendredi 30 janvier pour visiter l’unité d’enseignement dédiée à l’accompagnement précoce en maternelle des élèves avec troubles du spectre autistique ou autres troubles envahissant du développement, et signer la convention, aboutissement de ce projet. 

 

Constituée de 3 espaces, cette unité d’enseignement offre des locaux adaptés constitués de 3 espaces : espace regroupement, espace pédagogique et espace thérapeutique (de gauche à droite). 
 
 
 
 
L’unité d’enseignement pour élèves autistes d’Epinal
Dans le cadre du 3ème plan autisme (2013 - 2017), la prise en charge et l’accompagnement précoce des enfants autistes a été défini comme une priorité. Durant l’année scolaire 2013-2014, un nouveau dispositif a été développé, à titre expérimental, permettant l’accueil d’enfants autistes ayant des troubles sévères, en école maternelle. Ce projet découle d’un partenariat déjà existant entre l'AVSEA (Association Vosgienne de Sauvegarde de l’Enfant et de l’Adulte), l'Education nationale et l’Agence Régionale de Santé.
 
Cette nouvelle modalité d’accompagnement est basée sur la stimulation intensive et l’appropriation d’outils de communication adaptés (utilisation de l’outil PECS : Picture Exchange Communication System, utilisant des pictogrammes), les enfants atteints de ce trouble n’ayant, pour beaucoup d’entre eux, pas d’accès au langage. 

Cette unité propose 7 places pour des enfants âgés de 3 à 6 ans, en cours de diagnostic pour autisme, pour des enfants déjà diagnostiqués ou présentant des traits autistiques ne permettant pas une scolarisation en milieu ordinaire (troubles du comportement importants, non accès à un mode de communication adapté, socialisation difficile). 
Son plateau technique est composé : 
  • d’un professeur des écoles spécialisé, à temps plein, mis à disposition par l'Education nationale dans le cadre du partenariat développé avec l’AVSEA,
  • de deux éducatrices spécialisées, une aide éducatrice, un tiers temps de psychologue, un temps d’orthophoniste.
Ces postes ont été créés par le biais des financements attribués par l’ARS, partenaire et financeur du projet.
 

mise à jour le 3 février 2015