Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2009 > Janvier

Préparation de la rentrée 2009
A la rentrée 2009, de nouveaux services sont offerts aux familles et aux élèves dans la continuité de l’effort engagé. Il est à noter que le budget de l’académie est en augmentation constante, que les taux d’encadrement des élèves s’améliorent dans le premier degré et sont stables dans le second degré. Ils sont, en Lorraine, très sensiblement supérieurs à la moyenne nationale.

En effet, aucun poste dans les classes ne sera supprimé dans le premier degré, malgré une baisse prévue du nombre d’élèves. Conformément aux engagements qui avaient été pris pour la réforme des lycées, les taux d’encadrement y sont maintenus à l’identique.

Une meilleure utilisation de la ressource enseignante, une meilleur qualité d’organisation et une attribution de moyens supplémentaires pour offrir de nouveaux services aux élèves et aux familles

La rentrée dans le premier degré

La rentrée dans le second degré

Annexe

Document complet au format PDF (189 ko)

 

Une forte baisse des effectifs
 

L'académie de Nancy-Metz est touchée par une baisse ininterrompue du nombre d'élèves. Depuis 1997, l’effectif total, premier et second degré public, a baissé d’environ 13,5%, soit près de 60 000 élèves.

Bien qu'elle connaisse pour la rentrée 2009 la chute démographique la plus importante, sur le plan national, dans le second degré (- 2 758 élèves en prévision) et qu’elle se situe parmi les 5 académies les mieux dotées de France, le rapport entre le nombre d'enseignants et le nombre d'élèves restera stable.

En outre, le nombre d'enseignants placés dans les classes augmentera à la rentrée 2009.

Une meilleure utilisation de la ressource enseignante, une meilleur qualité d’organisation et une attribution de moyens supplémentaires pour offrir de nouveaux services aux élèves et aux familles

L'académie consacre un effort important à la mise en place de nouveaux services et de nouvelles libertés.

Ainsi :
- L' aide personnalisée dans le premier degré permet d’utiliser différemment les moyens existants en les centrant sur le traitement de la difficulté scolaire en petits groupes. Les élèves en difficulté ont droit à deux heures hebdomadaires de soutien personnalisé. Mise en place dans toutes les écoles depuis cette année, cette aide tiendra compte des évaluations conduites en CM2 et CE1.
- Le choix de l’établissement scolaire est donné aux familles, par un assouplissement progressif de la carte scolaire.
- L' accompagnement éducatif, après la classe dans tous les collèges et dans les écoles de l’éducation prioritaire, est organisé à raison de deux heures quotidiennes dans trois domaines (aide aux devoirs et aux leçons, pratiques artistiques et culturelles, pratiques sportives) ainsi qu’en langues vivantes. Au niveau académique, cela représente 200 000 heures, pour un budget de 6,8 millions d’euros. A la rentrée 2009, ce dispositif sera élargi aux écoles.
- La rénovation de la voie professionnelle entraîne la généralisation du baccalauréat professionnel en trois ans, destinée à améliorer le niveau de qualification et à faciliter la poursuite d’études.Tous les élèves pourront désormais accéder à ce niveau de qualification. Une certification de niveau V, équivalente au BEP, est maintenue.
- Des stages gratuits de remise à niveau pour les élèves de Cours Moyen et les élèves de quatre lycées d’excellence ont été mis en place pendant les vacances. Des stages gratuits de pratique orale de langue pour les élèves volontaires vont se développer à partir des vacances d’hiver 2009.

 

mise à jour le 3 décembre 2012