Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Enseignements > Pôle pédagogique et éducatif > DAAC

Les acteurs de la culture scientifique, technique et industrielle


Le portail des Sciences

... toute l'actualité scientifique ....
 

L'AMCSTI
Réseau professionnel des cultures scientifique, technique et industrielle.
Retrouvez l'ensemble des actualités de la rentrée 2017


Le réseau Canopé

Le réseau Canopé propose différentes actions:
  • au niveau national avec par exemple le concours Mathador dans le cadre de la semaine des mathématiques.
  • au niveau départemental avec par exemple :

Projet "Tous chercheurs en Lorraine"

L'association Tous chercheurs vise à mettre la recherche scientifique à la portée de tous et en particulier celle des jeunes collégiens et lycéens afin de les former à la démarche scientifique, développer leur esprit critique et leur appétence pour la science, susciter de nouvelles vocations...
Des doctorants- tuteurs guident les élèves dans toutes les phases de leurs recherches.
2016 voit la création de trois laboratoires "Tous chercheurs" sous la tutelle de l'université de Lorraine à Metz, de l'INRA à Nancy et de la Vigie de l'Eau à Vittel.

La Vigie de l'Eau

La Vigie de l'eau organise différentes actions en direction des scolaires:
  • Des conférences.
  • Des rencontres avec de jeunes chercheurs.
  • Des sorties sur le terrain.
  • Des "visiochats" où des classes d'établissements différents et même étrangers échangent depuis leur classe sur une problématique commune et où des experts apportent leur éclairage et répondent à leurs questions.
  • Le module Expérimentarium où de jeunes chercheurs présentent leurs activités de recherche devant des élèves à partir d'ateliers interactifs.
  • Des projets de recherche participative.

L'université de Lorraine
L'UL porte différents projets et organise des manifestations et opérations de culture scientifique, technique et industrielle.
 
  • Le programme CERCo  (Construire ensemble une région de la connaissance) a pour objectif essentiel d’irriguer en termes de culture scientifique technique et industrielle l’ensemble des territoires lorrains, et particulièrement les zones géographiques qui en sont aujourd’hui exclues. Il s’agit donc d’assurer une égalité d’accès à la culture scientifique, technique et industrielle où que l’on se trouve en Lorraine. A ce titre, Escales des Sciences propose trois outils qui sillonneront la Lorraine à la rencontre des citoyens-explorateurs : un dôme des sciences, des expoMOBILE, légères et interactives et des expoCITÉ, axées sur les liens entre recherches et société. Ces outils ont été pensés dans un même objectif : redonner à tous le plaisir des sciences accessibles et ludiques.
     
  • Le festival du film de chercheur est un travail en partenariat avec les établissements scolaires, les structures et les collectivités territoriales autour d'une thématique dans le cadre d'ateliers scientifiques. Le concours "Chercheurs en herbe" permet d'investir la démarche scientifique à travers la réalisation d'un film.

L'IREM  et l'APMEP sont également intégré au sein de l'université de Lorraine:




La maison pour la Science

La maison pour la science en Lorraine est basée à l’ESPE de Maxéville, au sein de l’université de Lorraine. Elle propose des offres de formation, des ressources pédagogiques, et un accompagnement de projets scientifiques et industriels à visée éducative. Elle s’appuie sur 80 laboratoires de recherche et fait partie d’un réseau de 9 maisons réparties sur l’ensemble du territoire français et d’un centre national ; l’ensemble du réseau est coordonné par la Fondation La main à la pâte. Les offres de développement professionnel proposées aux enseignants du 1er et du 2e degré et aux conseillers pédagogiques, ont comme particularité de réunir des acteurs du monde de la recherche et du monde de l’éducation.

La maison pour la science héberge également le centre pilote du Grand Nancy, espace d’accueil de classes du premier degré encadrées par des étudiants pour mettre en œuvre la démarche d’investigation en sciences. Un centre satellite vient d’ouvrir cette année à Metz, et un autre à Epinal.


Le Parc Naturel Régional de Lorraine


Le PnrL permet d'associer "nature" et "culture" par son réseau culturel sur les territoires.
Il accueille des classes de découverte et lance chaque année un appel à projet sur une thématique pour les écoles et établissements du territoire.
Le PnrL vous propose quelques pistes de projets d'EPI en lien avec les enjeux de l'éducation à l'environnement et au territoire du PnrL.
Plus d'informations ICI [PDF - 47 Ko]













L'IUT Charlemagne
L'IUT Charlemagne et l'Université organisent un cycle de conférences sur des thématiques scientifiques. Ces conférences sont gratuites, accessibles, de qualité et ouvertes à tous. Elles ont lieu, en général, le jeudi soir à 20h30, en dehors des vacances scolaires, dans un amphithéâtre de 200 places. Elles sont suivies de discussions souvent animées.
Programme du Cycle de conférence "Sciences et Société".

A la découverte de l'histoire de l'électricité
Le développement de la culture scientifique et technique chez les plus jeunes est un enjeu fort de la politique d’EDF.
A ce titre, la centrale EDF de Blénod-Lès-Pont-A-Mousson organise plusieurs animations gratuites pour les plus jeunes, de 6 à 16 ans, tout au long de l’année, à destination des scolaires ou des particuliers.
Cette année, nous vous proposons d’emmener enfants ou élèves à la découverte de l’histoire de l’électricité, une animation qui s’intègre aux programmes des plus jeunes par son attrait ludique et pédagogique et son intérêt scientifique :

 

-          Une conférence présentera l’histoire de l’électricité, ses grands hommes et les inventions surprenantes !

-          Puis les enfants entreront en scène pour tester la matière avec 3 expériences ludiques : découvrir le principe de la tension superficielle avec le « poivre sauteur », l’électricité statique avec les « ballons ennemis » et le courant électrique à partir d’une « biopile au citron ».

Des instants de découverte, d’émerveillement et de jeux qui se termineront autour d’un goûter.

Les animations gratuites sont ouvertes aux groupes à partir de 8 personnes, sur réservation du lundi au vendredi : contactez le service des visites au 03.83.80.38.80 ou par mail cip-blenod@edf.fr pour organiser votre venue.


 


Les Hautes Mynes du Tillot
Aujourd’hui, les Hautes-Mynes proposent une découverte authentique et ludique de ce patrimoine exceptionnel : un parcours souterrain dans les galeries creusées dans le granite pour s’imaginer mineur au XVII° siècle, un sentier de découverte en pleine montagne pour parcourir les vestiges de l’activité d'exploitation des mines de cuivre, un espace d’interprétation avec maquettes, vidéos, matériel et outils pour comprendre les techniques ingénieuses mises en œuvre par cette communauté de mineurs vivant dans la montagne.
Les Hautes-Mynes du Thillot vous accueillent toute l'année pour des visites et des activités pédagogiques que nous adaptons à vos attentes et au niveau de votre classe. Vous êtes invités à venir découvrir gratuitement, seul, entre collègues ou en famille le site minier ainsi que l'offre pédagogique.
Documents à télécharger :
   Documents pour le primaire [PDF - 459 Ko]
   Présentation des hautes mines [PDF - 663 Ko]

 
Les planétarium
Le planétarium mobile
Le planétarium est l'outil idéal pour expliquer le ciel (en s'affranchissant des risques météorologiques).Il permet de mettre en évidence les phénomènes célestes fondamentaux tels que :
  • La rotation de la Terre sur elle-même par le biais du mouvement apparent du Soleil (et des étoiles) tout au long de la journée (et de la nuit); cette rotation peut être accélérée à l'aide d'une motorisation ou de manière manuelle en débrayant la motorisation ;
  • Le déplacement de la Lune et par la même occasion les phases de la Lune ;
  • Le positionnement des planètes le long de l'écliptique (cette ligne artificielle peut être projetée sur la voûte).
Il permet de s'orienter et de fixer des repères :
  • Recherche du Nord à l'aide de l'étoile polaire, puis déduction des 4 points cardinaux ;
  • Visualisation des points cardinaux à l'aide de l'éclairage de lignes artificielles telles que : le méridien local (qui passe au zénith, au Nord et au Sud), l'équateur céleste (qui passe par l'Est, l'Ouest avec une inclinaison par rapport au zénith égale à la latitude locale) et également l'écliptique qui montre le trajet pris par le Soleil vu de la Terre tout au long d'une année...(permet de positionner les planètes et de retrouver les constellations du zodiaque également).
Il permet tout simplement d'observer l'ensemble des 88 constellations, c'est à dire des centaines d'étoiles. Cette observation peut se faire depuis n'importe quel point de la Terre (par réglage de la latitude du lieu d'observation).
Documents à télécharger :

mise à jour le 6 octobre 2017