Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2014 > Février

Retour sur les journées nationales des cordées de la réussite

10 février 2014
cordees.jpg

cordees.jpg

Depuis 2008, les cordées de la réussite ont pour objectif de promouvoir l’égalité des chances et favoriser une politique d'orientation ambitieuse des jeunes dans l’enseignement supérieur, notamment dans les filières d’excellence par le biais de partenariat. Cette année, les journées nationales des cordées de la réussite se sont déroulées du 13 au 18 janvier 2014. Une semaine de mobilisation pour les établissements d’enseignement secondaire et les établissements d’enseignement supérieur de l’académie impliqués dans ce dispositif. Retour sur quelques temps forts.

Cordée du barrois : rencontre au lycée Poincaré de Bar-le-Duc

Le vendredi 17 janvier 2014, la cordée du barrois a organisé une action en plusieurs temps au lycée Poincaré de Bar-le-Duc. En présence des chefs d’établissements sud-meusien, des membres de la DSDEN  de la Meuse et du groupe de pilotage impliqué dans le dispositif, la journée a débuté par un bilan d’une année de fonctionnement du dispositif. Un second temps d’échange a été organisé entre élèves afin de susciter l’ambition des jeunes. Face aux élèves de bac pro des lycées Richier et Zola, des étudiants en BTS du lycée Poincaré ont témoigné de leur poursuite d’études et répondu aux différentes interrogations de leurs cadets. Au terme de cette journée, les partenaires engagés dans les cordées de la réussite ont élaboré un programme d’accueil visant notamment un meilleur suivi individuel dans les collèges et le développement du tutorat. 

« Ensemble pour que chaque élève ose sa réussite » : journée d’immersion à la faculté des Sciences et Technologies de Vandoeuvre 

Tête de cordée, la faculté des Sciences et Technologies a organisé une visite de ses locaux et des ateliers scientifiques jeudi 16 janvier 2014. Une journée d’immersion pour les lycéens impliqués dans la cordée, qui ont pu rencontrer des étudiants et chercheurs de différentes composantes. 
Les ateliers : 
  • l'extraction de protéines au Biopôle,
  • la chimie dans tous ses états, 
  • pourquoi et comment rendre du lait bovin transparent,
  • l’informatique sans ordinateur,
  • voyage au cœur des matériaux,
  • récréations mathématiques,
  • la microbiologie dans notre environnement,
  • la supraconductivité,
  • transport et supraconductivité.

« Edifier pour s’édifier » : rencontre au lycée professionnel de Toul


Jeudi 16 janvier 2014, une journée banalisée a été organisée par la cordée « Edifier pour s’édifier » formée par 3 grandes écoles (ENSarchitecture de Nancy, Ecole d'Art de Condé-Nancy et ENSEM de Nancy) autour de 4 ateliers sur les énergies renouvelables et le développement durable au lycée professionnel régional du Toulois. Réunissant les lycéens du LPR de Toul, les élèves du collège Amiral de Rigny de Toul et du collège de Colombey-les-Belles et les étudiants-tuteurs de l'ENSEM, les ateliers ont permis : 
  • Un travail sur la création de tenues lumineuses entre élèves de section électrotechnique et élèves de section mode ;
  • Une mise en pratique sur la conversion des énergies éoliennes et solaires à destination des collégiens.
Le même jour, l'ENSEM de Nancy accueillait des élèves de Terminale S du lycée Majorelle de Toul. Au programme, ils ont visité les locaux de l'ENSEM et participé à des séances de travaux pratiques. 
 
Enfin, le 17 janvier 2014, l’ENSarchitecture de Nancy a organisé une visite commentée de l'école par des élèves de Master et de 3e année. Ils ont pris plaisir à expliquer les bases des métiers liées à l’architecture aux élèves du collège Pergaud de Foug. Les élèves et les étudiants ont également échangé autour d’un jeu de construction fait de planchettes de bois.  

Projet citoyen « Egalité des chances » : transmettre la passion des sciences 

L’ESSTIN de Nancy a organisé une Semaine citoyenne à destination des élèves des établissements engagés dans les cordées de la réussite dont l'objectif était de donner l’envie et l’ambition aux collégiens et lycéens d’accéder aux filières d’excellence. 

Visite des locaux, essais de traction, initiation à un logiciel de modélisation volumique : sur 3 jours, les étudiants ont reçu au sein de l’ESSTIN des lycéens de Meuse. 

 

 
En parallèle, les étudiants de l’ESSTIN ont partagé leur passion des sciences avec les élèves de l’Institut des Jeunes Sourds (IJS) de la Malgrange au travers de l’aéromodélisme. Le projet consiste en la construction d’un dirigeable. Aidés par leurs aînés, la Semaine citoyenne leur a permis de réaliser le découpage, trempage et cintrage du balsa (matière première du dirigeable). Ce dirigeable sera de belles dimensions et occupera un volume de 3,5 mètres cubes. Il s'élèvera dans les airs lors d'une manifestation à l'IJS en avril 2014.
 

mise à jour le 15 mai 2014