Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2015 > Mai

Séminaire autour de la Première Guerre mondiale à destination des professeurs de la Grande Région

4 mai 2015
art.png

art.png

Le Centre Mondial de la Paix a accueilli les 27 et 28 avril 2015 une centaine d’enseignants venant de toute la Grande Région pour un séminaire de formation continue co-organisé par l’académie de Nancy-Metz et le Centre Européen Robert Schuman et labellisé par la Mission du Centenaire.
La même guerre, vécue différemment
La Lorraine appartient à un ensemble transfrontalier : la Grande Région. (Communauté française de Belgique / Fédération Wallonie-Bruxelles, Communauté germanophone de Belgique, Lorraine, Luxembourg, Rhénanie-Palatinat et Sarre).
Cette configuration, la part d’histoire partagée, ont conduit les responsables de la formation des enseignants de ces territoires à envisager un stage commun de formation continue : « Traces, mémoires, frontières : d’une narration nationale à une narration multi perspectiviste ».

Comprendre et partager pour mieux enseigner
Les objectifs de cette journée étaient de découvrir et comprendre les points de vue différents sur la Première Guerre mondiale au sein de la Grande Région, de prendre en compte cette multiperspectivité pour enrichir son enseignement et de favoriser les rapprochements futurs par des projets de classes transfrontaliers pour le Centenaire de la bataille de Verdun en 2016.

 
Gilles Pécout, recteur de l’académie de Nancy-Metz, a accueilli les participants et ouvert les échanges de la matinée.


Des experts, venant de chacun des territoires de la Grande région ont présenté la diversité de l’expérience civile et militaire et permis aussi de comprendre l’importance de la Première Guerre mondiale dans la mémoire collective.

Une visite de sites a permis aux enseignants de découvrir les Eparges, Fleury, l’Ossuaire et le Fort de Douaumont. Un travail en atelier a également permis aux enseignants de partager des ressources et produire un ensemble des propositions pédagogiques pour enrichir leur enseignement.

La soirée du 27 avril, ouverte au public, a été consacrée à une présentation multimédia. Le Centre européen Robert Schuman est le dépositaire du « Message de paix de Fiquelmont » message, rédigé en 1916 par six soldats allemands avant leur départ au front. Le Président de la République a évoqué ce message en conclusion de son discours lors de la Commémoration du Hartmannswillerkopf le 2 août dernier.

Ce travail commun devrait conduire à la poursuite du rapprochement entre les classes, les établissements scolaires de toute la Grande région et favoriser les projets en particulier pour les commémorations de 2016.

mise à jour le 21 mai 2015