Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2018 > Janvier

Sept académies réunies autour de la prévention de la radicalisation

31 janvier 2018
81.jpg

81.jpg

La rectrice Florence Robine et le sous-préfet de Meurthe-et-Moselle Morgan Tanguy ont ouvert le séminaire inter-académique « La prise en charge de jeunes en milieu scolaire dans le cadre de la politique de prévention de la radicalisation » mercredi 31 janvier 2018, à la faculté des sciences et des technologies de Vand½uvre-lès-Nancy. Une journée qui s’inscrit dans le cadre du plan national de formation.
Ce séminaire a réuni les référents « prévention radicalisation » académiques et départementaux, les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux Etablissements et vie scolaire, les proviseurs vie scolaire, les chefs d’établissements, les conseillers principaux d’éducation et les personnels du service social et de santé des académies de Lille, Amiens, Besançon Dijon, Nancy-Metz, Strasbourg et Reims.

Après les allocutions de la rectrice et du sous-préfet, les participants ont assisté aux interventions de représentants de la Dgesco (direction générale de l’enseignement scolaire, ministère de l’Éducation nationale), du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHEJ), sur les thèmes suivants :

  • La prévention de la radicalisation en milieu scolaire
  • Le plan d’action contre le terrorisme et la radicalisation (PART) : vers la consolidation de la politique d’ensemble menée au niveau national et en académie
  • Les jeunes de retour du Levant
  • Le processus de radicalisation en milieu pénitentiaire et la situation des jeunes sous-mains de justice
  •  Les mécanismes de la radicalisation violente : analyse processuelle et biographique des engagements violents

L’après-midi, des représentants de l’Éducation nationale, du ministère de la Justice, de la Maison des adolescents, de la préfecture et du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle ont participé à la table ronde organisée sur le thème de la coordination des acteurs à l’échelle départementale.

En fin de journée, les participants se sont répartis dans les ateliers pour échanger cette fois sur la coordination des acteurs au niveau de l’établissement scolaire. 


mise à jour le 7 février 2018