Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2015 > Décembre

Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire

7 décembre 2015
Article_decrochage.png

Article_decrochage.png

Najat Vallaud-Belkacem a présenté, mardi 1er décembre 2015, le bilan des mesures mises en ½uvre depuis un an dans le cadre du plan national d'actions "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage" lancé le 21 novembre 2014. Ces mesures se concrétisent aujourd'hui par des chiffres encourageants concernant les jeunes qui sortent du système scolaire sans diplôme.

Vaincre le décrochage constitue un enjeu majeur de notre politique éducative

La lutte contre le décrochage scolaire est un des grands engagements du Président de la République. Il y un an, le 21 novembre 2014, nous avons amplifié notre action en lançant avec le Premier ministre le plan national "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage", un plan ambitieux en termes d’objectifs, de démarche partenariale, de mesures et de moyens. Le moment est venu pour nous de faire à la fois un premier bilan et de poursuivre le déploiement.
Le décrochage a un coût pour la société. Un coût humain, social et économique. Mais il n’est pas une fatalité. C’est d’ailleurs ce que viennent démontrer les chiffres que nous révélons ce jour à travers une nouvelle enquête complète réalisée par la Depp.

Deux bonnes nouvelles. Alors qu’il y a cinq ans, on comptait près de 136 000 jeunes qui décrochaient chaque année, ils sont aujourd’hui 110 000. Dans le même temps, nous sommes passés de 620 000 jeunes de 18 à 24 ans sans diplôme à 494 000. Ces chiffres sont encourageants ; ils sont la preuve que les politiques publiques peuvent enrayer ce phénomène.

Beaucoup de leviers ont été activés de façon systémique : la mobilisation des équipes éducatives dans les établissements, le développement du lien avec les familles, notamment les plus modestes, le partenariat qui s’est renforcé partout et à tous les niveaux (national, régional, local) pour favoriser la collaboration entre les institutions, les collectivités, les associations, les entreprises, etc., la mise en place du droit au retour en formation, la création de nouveaux dispositifs d’accueil des décrocheurs sur tout le territoire national. Autant de mesures qui ont contribué à ces résultats.

Notre intention est d’intensifier ce mouvement de baisse du nombre de décrocheurs. L’engagement de l’Éducation nationale et de ses partenaires se poursuivra donc notamment à travers la possibilité d’effectuer des parcours aménagés de formation initiale qui donnent aux jeunes de plus de 15 ans en rupture une expérience alternative temporaire (stage, service civique, etc.) tout en restant sous statut scolaire, la mise en place d’alliances éducatives qui visent à renforcer la collaboration de tous autour du jeune décrocheur. Le nouveau droit à se réinscrire dans son établisssement d’origine pour les candidats qui ont échoué au baccalauréat contribuera lui à ce que des milliers de jeunes disposent d’une nouvelle chance d’accès à la qualification en étant accueillis et accompagnés de façon particulièrement attentive.

Concernant la prise en charge de ceux qui ont quitté le système éducatif, nous poursuivrons notre engagement aux côtés d’autres ministères et partenaires à des actions dont la mise en oeuvre est coordonnée par les régions. Ainsi, nos structures de retour à l’école (micro-lycées, lycées nouvelle chance, etc.) se développent en complémentarité des E2C, des Epide, du service militaire volontaire et des actions menées par les entreprises qui, en contrepartie d’obtention de marchés publics, accueillent des décrocheurs. Toutes ces réalisations sont l’illustration des initiatives citoyennes qui fleurissent dans notre pays.

Trois mots résument notre action qui a un écho tout particulier dans cette période où le lien social est plus que jamais nécessaire : priorité nationale et européenne, partenariat pour vaincre collectivement ce fléau, prévention dans les classes et les établissements.

 

Najat Vallaud-Belkacem,
ministre de l'Éducation nationale,
de l'Enseignement supérieur
et de la Recherche
 

En savoir plus sur le site du ministère
Parcours Avenir - Découverte des entreprises [PDF - 1 Mo]

 


 

mise à jour le 17 novembre 2017