Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2017 > Novembre

Un an au lycée français de Vienne - témoignage de Lola

16 novembre 2017
81.jpg

81.jpg

Lola fait partie des 5 élèves de l'académie qui bénéficient d'une bourse pour passer l'année scolaire 2017-2018 dans un lycée français à l'étranger. Cela fait maintenant un mois qu'elle a posé ses valises à Vienne.
Elle nous raconte son expérience :

"En un mois, ce ne serait que peu dire que ma vie entière a changé.

Dans les premiers jours, nous, les nouveaux internes du lycée français de Vienne, avons assisté à une réunion d'information sur le contexte ainsi que l'attitude à adopter lors de notre séjour d'une année au sein du lycée français et du Theresianum (établissement où se situe l'internat où je réside) ;  j'ai eu l'occasion de découvrir ceux-ci, ainsi que ma nouvelle colocataire avec qui je partage désormais tout (nous sommes en effet dans la même classe, ce qui est assez pratique).


Je ne saurais expliquer à quel point tout est différent en étant loin de chez moi ; bien-sûr ma famille, mes amis, mon chez-moi me manquent, mais c'est ici que j'apprends un peu plus chaque jour à vivre comme une adulte. Je dois avouer qu'il est dur de s'y habituer au début : c'est un nouveau lycée, de nouvelles fréquentations, un nouveau "chez-soi" ; mais j'ai toujours été adepte du changement, je savais dès le début que tout ceci était une expérience nouvelle à vivre. J'ai aussi pu découvrir les spécialités culinaires autrichiennes, qui ne sont pas des moindres. J'ai rencontré des personnes plus formidables les unes que les autres dans le groupe d'internes provenant du lycée français, ainsi qu'au lycée lui-même. J'ai l'occasion de parler anglais et allemand à longueur de journée : le Theresianum (qui est un établissement scolaire très réputé bien avant d'avoir le rôle d'internat) accueille chaque année des étrangers de nationalités diverses, ce qui me permet de communiquer avec des personnes provenant des 4 coins du monde.

C'est une nouvelle vie "à l'internationale" : parler d'autres langues que sa langue maternelle, s'habituer à prendre l'avion pour retrouver sa famille (qu'on ne voit désormais que par Skype) ;  je sais que ce n'est pas le style de vie typique d'une jeune femme de 17 ans, mais ça me plaît. L'enseignement au lycée ici fut aussi lui-même un changement : ici, à Vienne, je vais en effet en cours le mercredi après-midi et j'ai souvent des épreuves de bac blanc le samedi matin.

Je considèrerais mon premier mois à Vienne comme mon temps d'adaptation."     


mise à jour le 16 novembre 2017