Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2018 > Novembre

Un hackathon interacadémique pour lutter contre le sexting non consenti

8 novembre 2018
5.jpg

5.jpg

Dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, jeudi 8 novembre 2018, un hackathon pour lutter contre le cyber-harcèlement sexiste et sexuel a été organisé en simultané dans les ateliers Canopé des trois académies de la région Grand Est (Nancy-Metz, Reims et Strasbourg). Ce premier hackathon interacadémique a été co-construit, co-cordonné et co-animé par les référents académiques Harcèlement et le réseau Canopé.
Cette année, la journée de mobilisation contre le harcèlement scolaire était consacrée à la prévention et à la lutte contre le cyberharcèlement sexiste et sexuel avec un focus particulier sur le « sexting non consenti » : violences en ligne liées à la diffusion d’images intimes à l’insu de la victime. 

En France, le terme « sexting » est entré dans le vocabulaire juridique en décembre 2013. Il désigne le fait d’envoyer et /ou d’échanger des sextos (textos à caractère sexuel souvent accompagnés de photos). 

Durant cette journée, 74 élèves de 4e issus de 17 collèges de la région Grand Est ont travaillé en équipe sur cette thématique. Leur objectif était de trouver et de tester une idée pour aider la prévention et la lutte contre le sexting non consenti. Les équipes ont ensuite présenté le résultat de leurs travaux à l’oral puis ont reçu un diplôme pour leur participation. Leurs productions seront utilisées par la suite dans les établissements pour sensibiliser les élèves à cette problématique.
 

Les participants : 

24 élèves de 7 collèges de l’académie de Nancy-Metz :
  • Collège Paul Verlaine de Malzéville (54)
  • Collège Jules Ferry de Neuves-Maisons (54)
  • Collège Les Avrils de Saint-Mihiel (55)
  • Collège Charles de Gaulle de Fameck (57)
  • Collège de l’Albe d’Albestroff (57)
  • Collège Saint Exupéry d’Épinal (88)
  • Collège du Spitzemberg de Provenchères-sur-Fave (88)

20 élèves de 5 collèges de l’académie de Reims : 
  • collège Pasteur de Vrigne-aux-Bois (08)
  • collège de La Villeneuve de Saint-André-les-Vergers (10)
  • collège Université de Reims (51)
  • collège Colbert de Reims (51) 
  • collège Anne Frank de Saint-Dizier (52)
 
30 élèves de 4 collèges de l’académie de Strasbourg :
  • Collège Jacques Twinger de Strasbourg (67)
  • Collège Foch de Strasbourg (67)
  • Collège Kennedy de Mulhouse (68)
  • Collège Saint-Exupéry de Mulhouse (68)
 
La lutte contre le harcèlement scolaire dans l’académie : 

L’académie de Nancy-Metz compte 4 référents harcèlement départementaux et un référent académique. En lien avec le ministère, ils déclinent au niveau académique la politique publique de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire, en organisant par exemple des formations et en relayant les informations et les outils. 
Les référents reçoivent les appels du N° vert académique « Stop harcèlement » et les fiches correspondant aux situations reçues. Ils supervisent le suivi du traitement des cas de harcèlement signalés et accompagnent et soutiennent les différents acteurs dans la résolution des situations. 
 
Par ailleurs, des actions sont conduites toute l’année dans un grand nombre d'établissements, notamment dans le cadre des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté et des conseils de la vie collégienne et lycéenne. 
 
 

mise à jour le 30 novembre 2018