L’école inclusive : assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves

Assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves est l’une des priorités de la rentrée 2021.

Assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves est l’une des priorités de la rentrée 2021. A ce titre, le recteur Jean-Marc Huart a effectué deux déplacements en Moselle autour des nouveaux dispositifs en faveur de l’inclusion scolaire des enfants porteurs de troubles du spectre de l’autisme. Lundi 15 novembre, il s’est rendu à l’Unité d’Enseignement Autisme Maternelle (UEMA) de l’école des Faïenceries de Sarreguemines (57) et à l’école Bellevue de Forbach (57).

Ces 4 dernières années ont été l’occasion de transformer en profondeur la scolarisation des élèves en situation de handicap et de personnaliser encore davantage les parcours de ces élèves en s’appuyant sur de nouveaux leviers : création de nouvelles instances (comités départementaux de suivi de l’école inclusive, commissions d’affectations), nouvelle organisation de l’accompagnement à travers le déploiement général des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL), coopération accrue avec le secteur médico-social, mise en place des cellules d’appui et d’écoute en direction des familles, évolution du statut des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH). Ces actions au service d’une école pleinement inclusive s’inscrivent dans les objectifs de la loi sur l’école de la confiance qui vise notamment l’élévation du niveau de tous les élèves mais aussi la lutte contre toutes les formes d’inégalités.

Lundi 15 novembre 2021, le recteur et Virginie Cayré, directrice générale de l’ARS Grand Est, se sont rendus à l’Unité d’Enseignement Autisme Maternelle (UEMA) de l’école des Faïenceries de Sarreguemines (57). L’UEMA de Sarreguemines est un dispositif médico-social intégré dans l’école des Faïenceries depuis la rentrée scolaire 2021. Elle accueille à temps plein sept enfants de 3 à 6 ans porteurs de troubles du spectre de l’autisme (TSA). Ces élèves sont présents à l’école sur le même temps que les élèves de leur classe d’âge et bénéficient d’interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques. Depuis 2017, 28 unités d’enseignement ont été ouvertes dans l’académie, dont 6 en maternelle (UEMA).

Puis, le recteur et la directrice générale de l’ARS ont rencontré les équipes de la classe de l’unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS) de l’école Bellevue de Forbach (57) qui déploient l’outil REV’TASCOL. Ce dispositif a pour objectif de faciliter la scolarisation des élèves présentant des troubles du spectre de l’autisme en milieu ordinaire, en favorisant l'inclusion scolaire et en améliorant l'accompagnement de ces élèves à besoins éducatifs particuliers. Les élèves sont dotés d’une tablette numérique contenant des applications adaptées créées par des enseignants et l'éditeur de ressources pédagogiques LearnEnjoy. Dans l’académie, 150 écoles participent au projet.

A l’occasion de ce déplacement, ils ont également échangé avec l’Equipe mobile médico-sociale d’appui à la scolarisation (EMAS 57). L’EMAS vise à apporter une évaluation et des ressources aux professionnels des établissements scolaires confrontés à des situations qui les mettent en difficulté, en s’appuyant sur les expertises et les ressources existantes dans les établissements et services médico-sociaux du territoire. L’ambition est de faire en sorte que l’ensemble des établissements scolaires d’une région puissent faire appel à terme à une équipe mobile d’appui médico-social à la scolarisation.

 

En téléchargement