Le recteur de l'académie de Nancy-Metz

Jean-Marc Huart

Recteur de la région académique Grand Est, recteur de l'académie de Nancy-Metz, chancelier des universités

Le rôle du recteur, chancelier des universités

Création de la fonction de recteur d'académie

La fonction de recteur d'académie a été créée par décret impérial du 17 mars 1808. À la suite de la constitution de grandes académies (plusieurs départements) accompagnant le développement de l'enseignement public, la loi du 14 juin 1854 dispose que « chacune des académies est administrée par un recteur ». Les recteurs sont nommés par le président de la République sur décret pris en conseil des ministres.

La fonction de recteur

Le recteur a autorité sur les personnels académiques et détient les pouvoirs de gestion et de contrôle sur l'ensemble des services et des établissements d'enseignement, publics ou privés sous contrat, du primaire à l'université. Il assure l'impulsion et le suivi de la politique éducative dans l'académie. Il anime une politique de concertation avec les partenaires du système éducatif : services de l'État, collectivités locales et territoriales, entreprises, organisations socio-professionnelles.

La fonction de chancelier de l'université

Cette fonction a évolué au fil des lois donnant autonomie aux universités (lois du 12 novembre 1968 et du 26 janvier 1984). À la notion d'administrateur de l'université se substitue celle de coordinateur des universités de son académie. Dans l'académie de Nancy-Metz, il s'agit de l'Université de Lorraine (UDL). Le recteur, chancelier de l'université représente le ministre chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche auprès des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel. Il assure la coordination des enseignements supérieurs avec les autres degrés d'enseignement. Il assure un contrôle, a posteriori sur les établissements et peut faire appel des décisions prises. Il dirige la chancellerie, établissement public national à caractère administratif.

Biographie de Jean-Marc Huart

Jean-Marc Huart a été nommé, au conseil des ministres du 24 juillet 2019, recteur de la région académique Grand Est, recteur de l’académie de Nancy-Metz, chancelier des universités. 
Il a été élu président de la Conférence des recteurs français le 20 septembre 2021.

À la tête de la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) au ministère de l’Éducation nationale d'août 2017 à juillet 2019, Jean-Marc Huart occupe ses nouvelles fonctions dans l'académie de Nancy-Metz depuis le 25 juillet 2019.
 
Il a débuté sa carrière comme professeur de sciences économiques et sociales en lycée et en classes  préparatoires aux grandes écoles de commerce dans l’académie de Lille.
 
Devenu Inspecteur d’académie - Inspecteur pédagogique régional, il a été successivement délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue (DAFPIC) puis directeur de la pédagogie dans l’académie de Bordeaux.
 
En 2007, il rejoint le cabinet de Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, comme conseiller technique chargé de la rénovation de la voie professionnelle.
 
Nommé Inspecteur général de l’Éducation nationale, il prend la tête en 2009 de la sous-direction des lycées et de la formation professionnelle à la DGESCO. Il reçoit alors le prix du manager public de l’année pour son action contre le décrochage scolaire.
 
En 2013, il rejoint le ministère du Travail comme sous-directeur des politiques de formation et du contrôle où il participe notamment à l’élaboration et à la mise en œuvre de la loi « Sapin » du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et au dialogue social.
 
Chef du service de l’instruction publique et de l’action pédagogique au ministère de l’Éducation nationale depuis décembre 2015, il est nommé Directeur général de l’enseignement scolaire en août 2017.
 
Jean-Marc Huart est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le système éducatif. Il est chevalier de l’ordre national du mérite et commandeur des palmes académiques. Il a été nommé chevalier de l’ordre national de la légion d’honneur lors de la promotion du 14 juillet 2019.