Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Enseignements > Les grands dossiers > Baccalauréat 2021

En route vers le baccalauréat 2021

14 mars 2019
Le nouveau baccalauréat 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l'écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l'enseignement supérieur.  



Baccalauréat 2021 : quelles nouveautés ? 


L'ESSENTIEL
 
Il n'y aura plus de série (L, ES, S) en voie générale mais des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de ses goûts et de ses ambitions.

Le baccalauréat 2021 reposera pour une part sur un contrôle continu et pour une autre part sur des épreuves terminales.

L'épreuve anticipée écrite et orale de français se déroulera comme aujourd'hui en fin de première.

En terminale, deux épreuves écrites portant sur les enseignements de spécialité auront lieu au printemps et deux épreuves se dérouleront en juin : l'écrit de philosophie et l'oral préparé au long des années de première et terminale.
Le contrôle continu sera composé d'épreuves communes organisées pendant le cycle terminal.


4 principes inchangés : 

1. Le bac est obtenu à partir d'une moyenne générale de 10/20
2. Il n'existe pas de note éliminatoire ou de note de plancher
3. Le système actuel de compensation et de mentions est maintenu
4. L'oral de rattrapage est maintenu en tant que seconde chance
 

Une nouvelle organisation des enseignements


Le lycée offrira trois types d'enseignements :
 
  • Un large socle de culture commune, humaniste et scientifique, ouvert aux enjeux de l'avenir.
  • Des disciplines de spécialité choisies par l'élève (trois disciplines en classe de première puis deux en terminale parmi les trois suivies en première). Ces disciplines bénéficient d'horaires permettant de proposer des programmes ambitieux et de donner du temps aux élèves pour les apprentissages. Des enseignements facultatifs permettront en outre à l'élève de compléter son parcours.
     
Des enseignements nouveaux permettront aux élèves de partager une culture scientifique, d'apprendre à coder et de comprendre les grands défis du monde contemporain.
 
  • Un temps d'aide à l'orientation tout au long du lycée pour préparer les choix de parcours et, à terme, l'entrée dans l'enseignement supérieur. 

La voie technologique conserve son organisation actuelle en séries. Des ajustements seront apportés pour proposer un socle de culture commune articulé avec les enseignements de spécialité et l'aide à l'orientation.

Les épreuves finales : 60% de la note finale


Comme aujourd'hui, chaque lycéen présentera une épreuve anticipée écrite et orale de français en fin de première. En classe de terminale, il présentera quatre épreuves finales :
 
  • Deux épreuves écrites porteront sur les enseignements de spécialité choisis par le candidat.
  • Une épreuve écrite de philosophie : ce choix correspond à la nécessité de conforter l'esprit critique dans la formation des jeunes générations.
  • Un oral d'une durée de 20 minutes préparé tout au long du cycle terminal : savoir s'exprimer dans un français correct est essentiel pour les études, pour la vie personnelle et professionnelle. L'épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève.
     
Cet oral se déroulera en deux parties : la présentation du projet, adossé à un ou deux enseignements de spécialité choisis par l'élève et un échange à partir de ce projet permettant d'évaluer la capacité de l'élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment scientifiques et historiques. 

Le calendrier des épreuves finales


Les épreuves de spécialités seront passées au retour des vacances de printemps.
Les épreuves de français en première, de philosophie en terminale, et l'oral auront lieu à la fin du mois de juin afin que toute l'année scolaire soit mise à profit.

Le contrôle continu : 40% de la note finale


Le contrôle continu reposera sur des épreuves communes organisées au cours des années de première et de terminale.

L'organisation de ces épreuves relèvera des établissements.

Pour garantir l'égalité entre les candidats et les établissements scolaires, une "banque nationale numérique de sujets" sera mise en place, les copies anonymes seront corrigées par d'autres professeurs que ceux de l'élève. Une harmonisation sera assurée.

Les bulletins scolaires seront pris en compte pour une part limitée (10%) de la note finale afin de valoriser la régularité du travail de l'élève.
 

L'évaluation des langues et l'ouverture européenne et internationale


Comme aujourd'hui, chaque élève étudiera deux langues vivantes. L'écrit sera évalué dans le cadre des épreuves communes. L'oral sera apprécié à partir de février de l'année de terminale, selon les dispositions actuelles.

Parallèlement, la logique de certification a vocation à se développer, en direction d'abord des élèves qui suivent des cursus à dimension internationale (sections internationales, sections européennes, etc.) ou qui choisissent la spécialité Langues, littératures et cultures étrangères.

Les enseignements en langues étrangères (disciplines non linguistiques) seront développés comme la mobilité des élèves.


Vous êtes élève en seconde en 2018-2019 ?


2 sites internet pour vous informer et vous aider à faire vos choix : 
 
  • Découvrez toutes les actualités sur le #Bac2021 sur Quandjepasselebac.education.fr : calendrier de la seconde, de la première et de la terminale, épreuves du nouveau bac, parcours de lycéens, etc.
  • Horizons2021.fr : un outil interactif pour vous aider à choisir vos spécialités en testant les combinaisons d'enseignements de spécialité pour prendre connaissance de toutes les possibilités qui s'offrent à vous.



Dans l’académie de Nancy-Metz

Mise en place du nouveau lycée dans l’académie de Nancy-Metz


Cette transformation est mise en œuvre à chaque niveau de décision selon un principe de subsidiarité respectant les périmètres de pilotage et l’autonomie des établissements :
  • le niveau national donne un cadrage garant de l’équité entre tous les élèves quels que soient les contextes de leur parcours.
  • le niveau académique définit dans ce cadre une stratégie adaptée à la diversité des territoires, en particulier s’agissant de l’offre de formation, et des moyens et s ressources humaines correspondants.
  • l’établissement scolaire décide de l’organisation des enseignements conformément à la réglementation en vigueur, à son projet et aux diverses ressources dont il dispose.
Consulter la fiche "Mise en place du nouveau lycée dans l'académie de Nancy-Metz [PDF - 486 Ko]".

La carte académique des enseignements de spécialité 


Découvrez les enseignements de spécialité proposés dans les lycées pour la classe de première de la voie générale à la rentrée 2019 : 

Accéder à la carte dynamique des enseignements de spécialité en cliquant ici.
 

L'enseignement de l'allemand dans l'académie de Nancy-Metz


Tous les lycées de l’académie proposeront l’allemand comme langue vivante étrangère ( LVE)

Dans le cadre de la réforme du baccalauréat général, l’allemand sera enseigné dans le tronc commun. En effet, les élèves suivront deux langues obligatoires : une LVA (ex-LV1) et une LVB (ex-LV2). Les deux langues obligatoires feront l’objet d’épreuves communes du contrôle continu.

100% des établissements de l’académie de Nancy-Metz proposeront l’allemand comme langue vivante étrangère au baccalauréat.


L’enseignement de spécialité « Langues, littératures et cultures étrangères - Allemand », une filière pour la formation de futurs spécialistes

L’enseignement de spécialité LLCE-Allemand s’adressera prioritairement aux élèves qui s’orienteront vers des études supérieures spécialisées en langues et civilisations germaniques, comme la licence Langues, Littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) allemand de l'Université de Lorraine. Elle permet d’accéder par exemple aux métiers de la traduction, de la documentation, de l’enseignement et de la recherche ou du tourisme culturel.

Cet enseignement de spécialité s’inscrit dans la poursuite de l’actuel enseignement de littérature étrangère en langue étrangère proposé en série L.


Une démarche participative et concertée

La carte des enseignements de spécialité a été élaborée avec les établissements scolaires sur la base des besoins recensés sur le terrain, puis a recueilli l’avis des instances académiques de concertation. L’arrêté relatif à la carte des enseignements de spécialité LLCE-Allemand publié le 18 décembre 2018 donne lieu à l’ouverture de : 
 
  • 4 enseignements de spécialité LLCE-Allemand dans les lycées publics : Hélène Boucher et Charlemagne à Thionville, Jean de Pange à Sarreguemines, Jeanne d’Arc à Nancy ;
  • 2 enseignements de spécialité LLCE-Allemand dans les lycées privés : Saint Chrétienne à Sarreguemines et Saint Léon à Nancy.

À la suite de cette publication, la rectrice de l’académie de Nancy-Metz s’est engagée à offrir la possibilité à d’autres lycées de proposer à leurs élèves cet enseignement de spécialité Allemand.

À ce jour, 4 nouvelles ouvertures sont envisagées en Moselle pour la rentrée 2019 dans les lycées suivants : Jean Moulin de Forbach, Jean-Victor Poncelet de Saint-Avold, Louis Vincent de Metz et Félix Mayer de Creutzwald.

Ces nouvelles ouvertures portent à 10 le nombre d’établissements proposant l’enseignement de spécialité LLCE-Allemand à leurs futurs élèves, et susceptibles d’ouvrir à la rentrée prochaine dans l’académie de Nancy-Metz. Huit d’entre eux sont implantés en Moselle.
 
 

mise à jour le 22 mars 2019