Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2013 > Octobre

Les relations franco-allemandes dans 50 ans



Imaginer les relations franco-allemandes en 2063, telle était la consigne du projet d’envergure mené par 12 lycées et collèges de l’académie avec leurs partenaires allemands de Sarre et de Rhénanie Palatinat dans le cadre du 50e anniversaire du Traité de l’Elysée. 

Rencontres, échanges pluridisciplinaires, analyse du Traité de l’Elysée : les élèves français et allemands ont entrepris depuis janvier dernier plusieurs travaux de recherche. Ils ont ensemble réalisé un parchemin électronique présentant leurs visions des relations franco-allemandes dans 50 ans.  
C’est à la frontière franco-allemande, à l’école biculturelle de Spicheren qu’a eu lieu vendredi 27 septembre 2013, la cérémonie de clôture du projet. Pour l’occasion, les drapeaux français, allemand et européen flottaient sur le mur de l’école où les élèves avaient préparé plusieurs animations pour fêter l’amitié franco-allemande.
 
En présence de Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Nancy-Metz, le parchemin des élèves, sous la forme d’une vidéo, a été enfoui dans la façade de l’école pour les 50 prochaines années. Il sera descellé par la future génération d’élèves franco-allemands. A la suite de l’enfouissement, les acteurs du projet, les lycéens et les élèves de l’école de Spicheren étaient invités à visionner une copie de la vidéo enfouie. 
 

 
Les élèves de l’école de Spicheren interprètent une chanson qu’ils ont imaginée.


Les élèves ont réalisé une chorégraphie sur le thème de l’amitié franco-allemande. 


Lecture d’un extrait du Traité de l’Elysée par les élèves de l’école.
 
  
La rectrice procède à l’enfouissement du parchemin électronique dans la façade de l’école avec Jean Jung, maire de Spicheren (photo de gauche) et Frédéric Joureau, Consul général de France à Sarrebrück (photo de droite). Sur la boîte de conservation du parchemin, on peut lire « einmal Freude, immer Freude », slogan de l’année franco-allemande 2013.

 

 
"Et dans 50 ans?" : le projet en détail
Sélectionné par le ministère de l’Education nationale, ce projet a reçu le label officiel du ministère des Affaires Etrangères et a été retenu par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) dans le cadre de son appel « 50 ans, 50 projets ».

Les établissements participants
  • Meurthe-et-Moselle
Collège Julienne Farenc à Dombasle / Gymnasium Mebstetten (Baden Würtemberg)
LPO Stanislas à Villers les Nancy / Nordpfalzgymnasium Kirchheim-Bolanden (Baden Würtemberg)
  • Meuse
Lycée R. Poincaré de Bar-le-Duc / Gymnasium Ganderkesee (Niedersachsen)
Collège Louis de Broglie d’Ancemont / Lise Meitner Gymnasium Neuenhaus (Niedersachsen)
  • Moselle
Lycée Félix Meyer de Creutzwald / Albert Schweitzer Gymnasium Dillingen (Saar)
Lycée G. de la Tour de Metz / Auguste-Viktoria Gymnasium Trier (Rheinland-Pfalz)
Lycée René Cassin de Metz / SBSZ Ludwig Erhard Eisenach (Thüringen)
Collège Albert Camus de Moulins-les-Metz / Gymnasium Alleestrasse Siegburg (Nord-Rhein-
Westphalen)
  • Vosges
Collège Jean Rostand de Châtenois / Gemeinschaftschule Heiden-Ost (Schleswig-Holstein)
Collège E. Triolet de Thaon-les-Vosges / Spessart Gymnasium Alzenau (Bayern)
Collège René Cassin d’Eloyes / Gesamtschule Reichshof (Nord-Rhein-Westphalen)
Collège du Spitzenbergde Provenchères-sur-Fave / Heinrich Hansjakob Realschule Elzach (Baden 
Würtemberg)
 

mise à jour le 8 octobre 2013