Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2008 > Décembre

Bac Pro 3 ans : l'exemple de Lunéville  
   

Depuis sa création en 1985, le baccalauréat professionnel se préparait en 4 ans après la sortie du collège (soit 2 ans de préparation à un BEP et 2 ans de préparation au baccalauréat professionnel), et non en 3 ans comme c'est le cas pour la voie générale ou technologique.

Cette différence de durée limite aujourd'hui le nombre d'élèves de la filière professionnelle atteignant le niveau du baccalauréat car ces dernières années à peine plus d'un tiers des élèves sortant du BEP décidaient de poursuivre jusqu'au baccalauréat. D'où la volonté de généraliser l'idée expérimentée partout en France depuis 2001 et qui consiste à aligner la durée de préparation des trois baccalauréats.

A la rentrée 2008, 50% des sections professionnelles de l'académie de Nancy-Metz sont engagés dans le « bac pro 3 ans », surtout dans le secteur tertiaire, et la totalité à la rentrée 2009, avec de nouveaux programmes et de nouveaux référentiels élaborés par les corps d'inspection, en étroit partenariat avec les branches professionnelles et les enseignants sur le terrain.

Le recteur s'est déplacé au lycée Lapie de Lunéville afin d'appréhender, par des temps d'échanges avec les élèves et les enseignants, la mise en place de ce dispositif dans trois de ses spécialités, secrétariat, logistique et commerce. Rappelant l'objectif premier du projet académique 2005-2010, il a tenu à redire aux élèves que les « compétences exigées aujourd'hui ont augmenté » et qu'il convient de travailler à l' « élévation du niveau de qualification des jeunes Lorrains », car « les chances d'insertion professionnelle dépendent des diplômes obtenus ». Le « bac pro 3 ans » est en effet l'occasion de travailler sur l'ambition professionnelle et sociale des jeunes.

La visite a également permis de constater l'efficience des groupes de compétences en langues vivantes mis en place pour une meilleure réussite des élèves. La spécialité broderie, unique en son genre, continue de susciter quant à elle des vocations et permet des embauches dans un domaine tant artisanal qu'artistique.

« Soyez ambitieux ! » a dit le recteur aux élèves en guise de résumé. La filière professionnelle doit être vue comme une voie de réussite à part entière aux côtés des voies générale et technologique. Les attentes que s'est fixées la Nation en matière de qualification professionnelle sont fortes et la rénovation actuelle de cette voie doit concourir à sa valorisation.

 
Pour en savoir plus

La page bac pro 3 ans sur le site du Ministère


La fiche du lycée professionnel Lapie sur PARME

Le site du lycée


mise à jour le 3 décembre 2012