Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2009 > Décembre

 

 

La loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées fait de la Langue des Signes Française (LSF) une langue nationale. 
Le recteur et l'inspecteur d'académie se sont rendus à l'école Marcel Leroy à Nancy et au lycée Varoquaux à Tomblaine afin de souligner la mise en place des parcours de formation proposés pour les jeunes sourds et malentendants dans notre académie. Ils y ont rencontré des enseignants et des jeunes qui utilisent couramment la LSF en milieu ordinaire. Toutes les activités classiques trouvent leur place dans les séquences pédagogiques proposées.


 

Au lycée Varoquaux, c'est entre autres l'utilisation des nouvelles technologies qui permet de faire travailler les sourds, les malentendants et les entendants volontaires autour de travaux et d'activités de classe. Depuis la rentrée de septembre, l'option Langue Française des Signes (LSF) est ouverte dans ce lycée, dans la droite ligne du fort partenariat engagé depuis plus de 15 ans avec l'Institut des Jeunes Sourds de la Malgrange.

Tout cela est rendu possible grâce au travail permanent entre les institutions qui se partagent des compétences en matière de prise en charge du handicap. Le recteur a souligné l'engagement des collectivités en la matière. Il a rappelé qu'il importait de fédérer le plus possible autour de ce « dossier riche et porteur d'avenir pour une nation qui a besoin que s'expriment toutes les compétences et tous les talents. »


mise à jour le 3 décembre 2012