Accès direct au contenu

Accessibilité Accueil Plan du site Contact

  education.gouv.fr

Accueil > Actualités > 2012 > Décembre

Prix du concours national de la Résistance et de la Déportation : des Lorrains récompensés

 

 La cérémonie de remise des prix du concours national de la Résistance et de la Déportation s’est déroulée le 21 décembre au symbolique Hôtel national des Invalides à Paris. 42 élèves des collèges et lycées lauréats ont été récompensés par Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, et Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants. 
Le thème de cette édition 2011-2012 était « Résister dans les camps nazis ». Près de 40 000 élèves issus de 1 936 établissements répartis sur l'ensemble du territoire national ainsi que d'établissements français à l'étranger ont participé au concours pendant cette année scolaire. Plusieurs centaines d'entre eux ont reçu des prix attribués, en mai 2012, par les jurys départementaux. Les meilleurs travaux ont été transmis au jury national par les directions des services départementaux de l'Education nationale. 
 
Le palmarès national arrêté récompense notamment les travaux : 
- des élèves du lycée Henri Nominé de Sarreguemines dans la catégorie « Réalisation d'un travail collectif audiovisuel - lycée » (mention) ;
- des élèves du collège Philippe de Vigneulles de Metz dans la catégorie « Réalisation d'un travail collectif audiovisuel - collège » (prix). 
 
Créé en 1961, le prix est ouvert aux élèves des classes de 3e et de toutes les classes de lycée, qui peuvent concourir individuellement ou en groupe. Chaque année, plus de 40 000 élèves y participent. Vecteur essentiel de transmission de la mémoire, le concours national de la Résistance et de la Déportation offre aux élèves l'opportunité d'approfondir leurs connaissances sur certains aspects fondamentaux de l'histoire de la Seconde guerre mondiale. 
Le thème de l’édition 2012-2013 sera « Communiquer pour résister (1940-1945) ». Cette nouvelle édition insiste sur l’importance de la communication pour les résistants et le rôle joué par la presse clandestine, les tracts ou encore la radio dans leur combat. Un thème qui souligne l’importance de la communication dans la lutte pour la liberté. 


mise à jour le 8 janvier 2013