Les cordées de la réussite

Temps de lecture 2 minutes

L’égalité des chances est un axe fort de la politique éducative, l’objectif est de donner à chaque élève les mêmes chances, quelles que soient ses origines sociales ou territoriales, notamment en matière d’orientation.

Une cordée de la réussite repose sur un partenariat entre « une tête de cordée », un établissement de l’enseignement supérieur (école, université, lycée avec BTS ou classes préparatoires) et des établissements « encordés » (collèges et lycées) qui relèvent plus particulièrement des réseaux d’éducation prioritaire, des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou des zones rurales éloignées des métropoles. Elle a pour première fonction de lever les obstacles psychologiques ou culturels qui peuvent brider l'ambition des élèves issus de familles modestes et les conduire à s'autocensurer, alors qu'ils ont les capacités requises pour s'engager dans des études supérieures.

Le dispositif des cordées de la réussite vise à accompagner les élèves bénéficiaires de la classe de 4ème jusqu’au lycée et à l’enseignement supérieur. Cet accompagnement continu et progressif en amont des choix d'orientation est à même de donner à chacun les moyens de sa réussite dans la construction de son parcours, que ce soit vers la poursuite d'études ou l'insertion professionnelle. Les élèves bénéficient d’un accompagnement global et d’actions diversifiées comme des actions d’ouverture sociale et culturelle, de tutorat, de découverte des métiers et des formations.

Il s’agit aujourd’hui d’impulser une nouvelle dynamique pour doubler le nombre d’élèves bénéficiaires et atteindre au niveau national 200.000 élèves concernés.

 

Les cordées de la réussite dans le Grand Est

 Dans le Grand Est, 43 cordées de la réussite fonctionnent cette année, plus de 12.000 élèves vont en bénéficier. 36 cordées sont portées par les écoles et les universités du territoire et 7 par des lycées.

 Au niveau de la région académique, un comité de pilotage co-animé par le recteur de région académique et la préfète de région, permet de définir des orientations stratégiques, de suivre et d’évaluer le dispositif. Dans chaque académie, un référent est positionné auprès du recteur pour animer les cordées sur son territoire.

Dans l'académie de Nancy-Metz et durant l'année scolaire 2020-2021, 18 cordées de la réussite engagent plus de 7200 élèves, dès la classe de 4e et dans plusieurs dizaines d’établissements scolaires répartis dans tous les départements de l'académie. 5 nouvelles cordées ont fait leur apparition, permettant d'encorder plus de 31 collèges des territoires ruraux, de développer des partenariats originaux avec l'Institut régional d'administration (IRA) de Metz et le site de Bar-le-Duc de l'Institut national supérieur du professorat et de l'éducation (Inspé) ou encore de mobiliser des partenaires associatifs.

Pour en savoir plus :

 

Présentation du dispositif des cordées de la réussite par Dimitri Sydor-Vienne, chef du Service Académique d'Information et d'Orientation de l'académie de Nancy-Metz

Le dispositif des cordées de la réussite du collège André Malraux de Senones