Vacances apprenantes

L’objectif fixé, en lien avec les collectivités territoriales et les associations, est de faire de cette saison une période de découverte, d’apprentissage et de solidarité pour tous les enfants

Temps de lecture 2 minutes

Vacances apprenantes repose sur plusieurs dispositifs ayant pour objectifs le renforcement des savoirs, la culture, le sport et le développement durable :

  • École ouverte, un accueil des élèves dans les établissements avec au programme renforcement scolaire le matin et activités culturelles ou sportives l’après-midi,
  • École ouverte buissonnière, des propositions de séjour en zones rurales permettant aux jeunes de découvrir un territoire différent de celui qu'ils connaissent au quotidien. Cette immersion favorisera notamment la sensibilisation au développement durable,
  • L'Été du pro, pour accueillir les élèves de lycées professionnels dans leur établissement d'origine ou dans un établissement proposant un accès aux plateaux techniques nécessaires à leurs études. Les campus des métiers et des qualifications pourront faciliter cette organisation en réseau et mobiliser des lieux d'hébergement,
  • Colos apprenantes, des colonies dotées d’activités ludiques et pédagogiques qui permettront aux enfants de renforcer savoirs et compétences dans la perspective de la rentrée prochaine,
  • Accueils de loisirs apprenants, entend faciliter l’ouverture des accueils de loisirs et vise à mettre à leur disposition des parcours pédagogiques en ligne, du CP à la terminale.

Devenir intervenant

Attentifs au bien-être des étudiants et à la lutte contre la précarité, le recteur de région académique, Jean-Marc Huart, et la rectrice déléguée pour l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation, Fabienne Blaise, ont tenu à impliquer ce public dans ce dispositif. Les étudiants peuvent participer aux vacances apprenantes comme intervenant ou encadrant auprès de jeunes de 6 à 18 ans.

La région académique Grand Est a ainsi créé une plateforme pour recueillir les candidatures des étudiants des académies de Nancy-Metz, de Reims et de Strasbourg souhaitant participer au dispositif. Cet outil est également accessible à l’ensemble des acteurs du territoire Grand Est.

Les intervenants extérieurs sont rémunérés au titre d’une vacation, soit 22,18 euros nets/heure.

 

En savoir plus sur ce dispositif sur le site du ministère