Signature du premier contrat local sur les violences sexistes et sexuelles en Meurthe-et-Moselle

Temps de lecture 5 minutes

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’académie de Nancy-Metz s’est engagée aux côtés de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, de la métropole du Grand Nancy, du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle et du CHRU de Nancy pour lutter contre ce type de violences et mieux les prévenir, en signant le premier contrat de mobilisation et de coordination locale sur les violences sexistes et sexuelles.

Le Président de la République s’est engagé à ce que la cause du quinquennat soit celle de l'égalité entre les femmes et les hommes et le premier pilier de cette cause, c'est bien la lutte pour l'élimination complète des violences faites aux femmes.

Ce contrat favorisera le partage d’informations entre les forces de l’ordre, le parquet, les élus et les acteurs du champ sanitaire et social afin de repérer le plus en amont possible les femmes victimes de violences au sein du couple et améliorer leur prise en charge.

Même si elles se déroulent en tout premier lieu dans le cadre intrafamilial, les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes ont des répercussions directes sur la santé et le bien-être et donc sur la réussite de leurs enfants. L’École a donc un rôle essentiel à jouer pour combattre et prévenir ces violences.

Dans l’académie de Nancy-Metz, tous les étudiants se destinant aux métiers de l'enseignement et de l'éducation bénéficient d’un module de formation portant notamment sur la lutte contre les discriminations, la culture de l'égalité entre les femmes et les hommes, la citoyenneté et l'éducation à la santé. Cette formation est renforcée pour les personnels sociaux et de santé de contenus spécifiques sur la problématique de l’enfance en danger et des violences à caractère sexuel, notamment à l’encontre des mineurs.

Victime ou témoin de violences faites aux femmes

Se rendre sur arretonslesviolences.gouv.fr/