Stéphane Brogniart tente d'établir le record du monde de dénivelé positif en 24h

Du coureur débutant au sportif de haut-niveau, mais également dans les activités trail, bikepacking, aventure, triathlon, danse sur glace, ...jusqu’au développement personnel, Stéphane Brogniart est un sportif ultra-complet !

Si en avril 2020, le sportif de Rochesson a traversé à la rame en solitaire l’Atlantique sans assistance pour rejoindre la Martinique en 72 jours soit plus de 5000km à la seule force des bras depuis les Îles Canaries, ce vendredi 17 novembre à 16h00, ce sont les jambes et la force mentale qui seront sollicitées. C’est en présence de Monsieur Emmanuel BOUREL, Directeur Académique et de Monsieur BELIN, Proviseur du lycée, qu’il a pris le départ à la Mauselaine pour ajouter à son palmarès un nouveau record.

266 montées et 17 226m de dénivelé positif comme objectif

Préalablement à ce nouveau défi, les élèves sportifs de la cité scolaire et sportive « La Haie Griselle » de Gérardmer ont pu échanger avec l’aventurier avant de se lancer dans cette nouvelle tentative de record du monde, celui du plus grand dénivelé positif en 24 heures. Stéphane Brogniart s’était donné pour objectif d’effectuer sur le site de la Mauselaine, 266 montées de 64.76m de dénivelé positif mais également descentes et ainsi d’effacer le record de l’ultra-traileur Savoyard Aurélien Dunand-Pallaz qui se situe à 17 218 m de dénivelé positif en 23h40

Se sont associés à cette aventure, la classe montagne de la Haie Griselle avec l’arrivée des élèves en VTT mais également du groupe parapentistes et cela dès les premières montées.

 

 

Cette course est une fête qui a réunit en permanence parents et élèves venus pour soutenir et encourager le sportif. Cependant, au milieu de la nuit, le sportif a stoppé sa course après plus de dix heures d’efforts pour un problème de santé sans gravité mais handicapant pour la continuité de la course. « L’important n’est pas de ne pas échouer mais de se relever à chaque fois que l’on échoue » (Confucius)

Souhaitons-lui bonne chance pour son prochain challenge à savoir la traversé du Sahara algérien. Encore une histoire de 2000km dans le désert en solitaire afin de repousser ses limites mais également mettre un éclairage sur les réfugiés climatiques entre autres.

Nul doute que chacun gardera un œil sur ses exploits