Les Brevets de technicien supérieur (BTS)

Le BTS est un diplôme national de l’enseignement supérieur, classé au niveau III dans la nomenclature interministérielle, validant une qualification professionnelle supérieure.

Temps de lecture 2 minutes

Définition

Il atteste que ses titulaires sont aptes à tenir les emplois de techniciens supérieurs dans les professions industrielles et commerciales, dans les activités de service ou celles relevant des arts appliqués, et sont capables de mobiliser leurs connaissances et leurs aptitudes pour se perfectionner et s’adapter au cours de leur vie professionnelle.

Les contenus et les objectifs des enseignements, les définitions d’épreuves, ainsi que le règlement d’examen sont précisés dans le référentiel de chacune des spécialités du brevet de technicien supérieur, consultables sur le site du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

décret n°95-665 du 9 mai 1995

Inscriptions BTS session 2023

Les pré-inscriptions sont ouvertes du mercredi 19 octobre 2022 à 12h au lundi 21 novembre 2022 à 17h.

Les inscriptions se déroulent uniquement par internet.

Les pièces justificatives sont dématérialisées.

Procédez à une vérification attentive, point par point, de la confirmation d’inscription que vous aurez éditée.

Les pièces doivent être déposées dans votre compte Cyclades au plus tard pour lundi 28 novembre 2022 à minuit.

Épreuve facultative "Engagement étudiant"

L'arrêté du 23 septembre 2020 définit l'épreuve facultative orale dénommée "engagement étudiant". Elle est présentée par le candidat à la suite de l'épreuve obligatoire conformément aux annexes I, II et III de l'arrêté ci-visé pour chacune des spécialités de BTS .

La demande de validation de l'épreuve est formulée par le candidat aux dates fixées par chaque académie pilote pour chaque spécialité de BTS.

Préparer un BTS

Le décret n°2019-215 du 21 mars 2019 fixe les nouvelles modalités d’admission en section de techniciens supérieurs.

Article D612-30

La préparation du brevet de technicien supérieur par la voie scolaire et par la voie de l’apprentissage est ouverte aux candidats qui sont titulaires :

  • soit d’un baccalauréat professionnel, technologique ou général,
  • soit du diplôme d’accès aux études universitaires,
  • soit d’un titre ou diplôme classé dans le répertoire national des certifications professionnelles de niveau IV par la commission nationale de la certification professionnelle,
  • soit d’un diplôme reconnu conjointement par la France et un État partenaire.

Quelles voies de formation ?

Après un baccalauréat ou autres diplômes de niveau IV, les études conduisant à l’examen du BTS peuvent se réaliser :

  • en formation initiale, à temps plein sur une durée de deux ans,
  • en apprentissage,
  • en formation continue.

Où suivre ces formations ?

Le brevet de technicien supérieur peut être préparé dans:

  • des lycées publics, privés sous-contrat et hors contrat,
  • des centres de formation d'apprentis (C.F.A.),
  • des centres de formation professionnelle continue,
  • des établissements d'enseignement à distance.

Conditions d'inscription

Pour s’inscrire au brevet de technicien supérieur, le candidat doit justifier d’une formation dispensée par la voie scolaire, par la voie de l’apprentissage ou par la voie de la formation professionnelle :

  • par la voie scolaire, la durée de formation est de 2 années ;
  • par la voie de l’apprentissage, la durée de formation, en centre d’apprentis ou en section d’apprentissage, est au moins égale à 1 350 heures ;
  • par la voie de la formation professionnelle, aucune durée de formation n'est exigée.

L'examen

Formes de passage

  • La forme globale : Les candidats ayant préparé le BTS par la voie scolaire ou par la voie de l'apprentissage se présentent obligatoirement sous la forme globale ; c'est-à-dire que le candidat présente l'ensemble des unités constitutives du diplôme au cours d'une même session.
  • La forme progressive : Les candidats ayant préparé le BTS par la voie de la formation professionnelle continue, par la voie de l'enseignement à distance (qu’ils soient scolaires, apprentis ou en formation continue), ainsi que les candidats qui se présentent au titre de leur expérience professionnelle, peuvent choisir de s’inscrire à l'examen soit en forme globale, soit en forme progressive.
    En forme progressive, le candidat choisit de ne présenter que certaines unités constitutives du diplôme au cours d'une même session. Attention : le choix de la forme globale ou progressive est définitif. Un candidat ajourné à une session ne pourra s’inscrire à une session suivante sous une autre forme de passage que s’il change de voie de formation. 

Bénéfices, dispenses et positionnement

Bénéfices de note :
Le candidat ajourné, inscrit sous la forme globale, conserve, à sa demande, et dans la limite de cinq ans à compter de leur obtention, le bénéfice des notes obtenues égales ou supérieures à 10 sur 20.
Le candidat inscrit sous la forme progressive, peut à chaque session soit conserver et reporter, dans la limite de cinq ans à compter de leur obtention, les notes inférieures à 10 sur 20, soit se soumettre à une nouvelle évaluation. Attention : l’inscription à une épreuve pour laquelle le candidat aurait pu faire valoir un bénéfice de note, vaut renoncement au bénéfice; dans ce cas, c'est la dernière note obtenue qui est prise en compte.

Dispenses d'épreuve :
Les épreuves professionnelles de la spécialité de BTS ne peuvent faire l'objet d'aucune dispense.
Les candidats peuvent être dispensés, à votre demande, de certaines épreuves selon la réglementation en vigueur.

Absences

L’inscription comme la présentation à l’examen sont soumises à l’effectivité de la formation correspondante.

L’obtention du diplôme étant liée à un niveau atteint et reconnu de connaissances et de compétences, les étudiants-candidats doivent naturellement s’astreindre à leurs obligations scolaires : présence et assiduité. En cas d’absentéisme non justifié, l’établissement de formation, en accord avec la division des examens et concours, pourra faire annuler votre inscription à la session.

Les épreuves communes

E1 - Culture générale et expression
Depuis la session 2007, cette épreuve remplace l’épreuve de « Français » (ou « Expression française ») ; outre le changement d’intitulé, cette épreuve a également vu ses objectifs et ses contenus modifiés (BO n°47 du 21/12/06).

E3 – Économie, droit, management des entreprises
A partir de la session 2010, cette épreuve remplace l’épreuve « Économie-droit » (ou « Environnement juridique et économique ») dans certaines sections de technicien supérieur relevant du secteur tertiaire.
Les arrêtés du 10 avril 2008 et du 24 juillet 2008 précisent les spécialités concernées ainsi que les objectifs et contenus de cette nouvelle épreuve.

EF – Épreuve(s) facultative(s)
Les notes obtenues aux épreuves facultatives ne sont prises en compte que pour la part supérieure à 10 sur 20. Les points supplémentaires sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires en vue de la délivrance du diplôme.

Les épreuves de rattrapage

Accès au rattrapage

Les étudiants ont accès au rattrapage si :

  • leur moyenne est au moins égale à 8 et inférieure à 10/20 ;
  • et si leur moyenne est au moins égale à 10/20 à l’ensemble des épreuves du domaine professionnel.

Les notes prises en compte, dans les deux cas, incluent, le cas échéant, les bénéfices et reports de notes.

Épreuves de rattrapage

Le candidat choisit deux épreuves orales parmi celles qui portent sur les compétences relevant du domaine général pour chaque spécialité du BTS.
Chaque épreuve comporte 20 min de préparation et 20 min de soutenance (10 min de préparation et 10 min de soutenance pour les langues), avec sujets soumis par les examinateurs.
Elle est notée sur 20.

Décision à l’issue des épreuves de rattrapage

Calcul de la moyenne générale des notes aux épreuves du 1er groupe et du rattrapage, après prise en compte de la meilleure note obtenue entre celle de l’épreuve du 1er groupe et celle de l’épreuve de rattrapage qui lui correspond.
Si le candidat obtient une moyenne générale au moins égale à 10/20, il sera déclaré admis par le jury de délibération, sinon il sera refusé.

Les textes réglementaires ont été publiés au Journal Officiel :

Une note de service prise pour leur application a été publiée aux deux Bulletins officiels MEN et MESR du 16 juin 2022 :

Retrait des diplômes des candidats individuels - session 2022

Les candidats individuels sont invités à faire leur demande de retrait de diplôme sur place, par procuration ou par courrier.
Plus d'informations sur le retrait des diplômes via la pièce jointe suivante :

Mise à jour : octobre 2022