Hommage à Samuel Paty au lycée Claude Gellée d'Épinal

Professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty a été assassiné il y a un an. Parce qu’il avait enseigné la liberté d’expression, le 16 octobre 2020, ce professeur de 47 ans a été assassiné dans une rue proche de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

« Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République.
Le service public de l’éducation fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité. » Code de l’Éducation, article L 111-1

Une minute de silence au lycée et dans tous les établissements scolaires

La commémoration de cet événement tragique doit, pour l’École de la République, être à la hauteur à la fois du traumatisme subi et des principes et valeurs qui ont été attaqués à travers cet assassinat. Au lycée Claude Gellée d’Épinal comme dans les écoles, collèges et lycées du département, ce vendredi 15 octobre 2021, un hommage était rendu à cet enseignant en présence de monsieur Haydont, adjoint au directeur académique.

L’école a en effet pour mission de former des individus libres, égaux et fraternels. Le terrorisme et son terreau en sont l’exact inverse. C’est pour cette raison que l’École est le premier antidote face à ce fléau contemporain parce qu’elle permet de forger l’esprit critique des élèves. Le rôle de Samuel Paty, comme de tout professeur, était d’accompagner chaque élève vers les progrès de la connaissance et de la conscience, en confrontant les faits, les opinions, les analyses. Il a été assassiné dans l’exercice de cette mission essentielle.